VIDÉO – Moselle : une lycéenne et son amie vident un extincteur sur la professeure, les enseignants arrêtent les cours

VIDÉO – Moselle : une lycéenne et son amie vident un extincteur sur la professeure, les enseignants arrêtent les cours


La scène s’est déroulée dans une salle de classe de la Cité scolaire Julie Daubié de Rombas (Moselle), dans la partie enseignement professionnel de l’établissement. Mardi 24 septembre en milieu d’après midi, une enseignante en gestion et administration a subi une agression vers 16 heures lors de son cours pour une classe de première.

Deux jeunes personnes sont entrées dans sa salle de classe et ont vidé sur la professeure le contenu d’un extincteur à incendie avant de s’enfuir en courant. Selon les premiers témoignages recueillis par notre équipe sur place, une des deux jeunes filles venait de l’extérieur de l’établissement, l’autre est une élève -absente du cours- de la victime. Des élèves  ont aussi été aspergés par la neige carbonique.

La scène a été filmée 

La scène, filmée au téléphone par la deuxième jeune fille circule depuis mardi soir sur les réseaux sociaux.

Vidéo Twitter – Professeure agressée à l’extincteur
La vidéo circule sur les réseaux sociaux, elle dure 7 secondes – document remis – Twitter – anonyme

L’enseignante a été arrétée cinq jours après avoir été auscultée par un médecin. En plus de l’état de choc, elle souffre d’une irritation sérieuse des yeux, des bronches et des voies respiratoires. Une plainte a été déposée ce mercredi matin. Pour Philippe Reitz, représentant des enseignants : “Les élèves sont très choqués, la collègue est en arrêt cinq jours, on est choqué par cette agression violente. La semaine dernière, une collègue s’est fait voler son portable, on a des insultes. Il n’y a pas forcément un problème au lycée professionnel de Rombas, c’est un problème récurrent qui va se retrouver dans l’ensemble des lycées.” 
 

Rombas – réaction des profs
Interview de Philippe Reitz – Représentant des enseignants – FTV  – François Carretier – Benoit Bour

La police était présente ce mercredi matin à l’ouverture de la cité scolaire. L’inspecteur d’académie s’est rendu sur place et a demandé l’intervention toute prochaine de la brigade de sécurité du rectorat ainsi qu’un audit qui sera effectué rapidement.

Sous le choc et lassés par les incivilités, 25 enseignants sur 30 n'ont pas donné leurs cours mercredi matin. / © François Carretier - FTV
Sous le choc et lassés par les incivilités, 25 enseignants sur 30 n’ont pas donné leurs cours mercredi matin. / © François Carretier – FTV

Cette agression a provoqué une réaction de solidarité des enseignants de Daubié : ils n’ont pas donné leurs cours ce mercredi 25 septembre. Après une réunion qui s’est tenue ce mercredi en fin de matinée les cours devraient reprendre dès jeudi 26 septembre au matin.
 



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *